12 avril 2017

Les mariages à la Cour grand-ducale de 1919 à 2013

Le 6 novembre 1919, quelques mois après avoir accédé au trône luxembourgeois, la grande-duchesse Charlotte (1896-1985) s'est mariée avec son cousin germain le prince Félix de Bourbon-Parme (1893-1970), fils du duc Robert Ier de Parme (1848-1907) et de la princesse Antonia de Bragance (1862-1959). Ils s’étaient rapprochés en 1911 lors du mariage de l’archiduc Charles d’Autriche et de la princesse Zita de Bourbon-Parme. Bien que les fiançailles aient été conclues en 1918, les Luxembourgeois avaient connaissance de ce projet d’union dès 1915. Ce mariage a été annoncé officiellement le 30 octobre 1919, un mois après le référendum qui avait plébiscité la monarchie. Le choix du prince Félix, qui avait servi dans l’armée autrichienne durant la guerre, ne fit pas l’unanimité mais la grande-duchesse Charlotte refusa de céder à la pression du gouvernement. Le 5 novembre 1919, le prince Félix a acquis la nationalité luxembourgeoise grâce à une loi qui suscita tout de même des débats au parlement. Le lendemain, Charlotte et Félix se sont unis civilement dans la Salle des fêtes du palais grand-ducal, puis se sont rendus à la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg pour le mariage religieux. Le couple a eu six enfants : Jean (1921), Elisabeth (1922-2011), Marie-Adélaïde (1924-2007), Marie-Gabrielle (1925), Charles (1927-1977) et Alix (1929). 

La grande-duchesse Charlotte et le prince Félix de Bourbon-Parme en 1919

La princesse Antonia de Luxembourg (1899-1954), sœur de la grande-duchesse Charlotte, dut attendre sa majorité en 1921 pour se marier avec le prince héritier Rupprecht de Bavière (1869-1955), fils du roi Louis III (1845-1921) et de l’archiduchesse Marie-Thérèse de Modène (1849-1919). Ils s’étaient fiancés le 26 août 1918. Ce projet d’union fut critiqué car le prince Rupprecht avait servi dans l’armée allemande pendant la guerre. La princesse Antonia, à l’instar de sa sœur Charlotte, refusa de rompre ses fiançailles. Le mariage civil s’est déroulé le 6 avril 1921 au château de Hohenburg à Lenggries en Bavière, une propriété appartenant alors à la famille grand-ducale où vivaient la grande-duchesse douairière Marie-Anne et ses quatre plus jeunes filles. Le mariage religieux suivit le 7 avril dans l’église du château de Hohenburg. Il s’agissait d’un second mariage pour Rupprecht qui était veuf de la duchesse Marie-Gabrielle de Bavière (1878-1912). Le couple a eu six enfants : Heinrich (1922-1958), Irmingard (1923-2010), Editha (1924-2013), Hilda (1926-2002), Gabrielle (1927) et Sophie (1935).

La princesse Antonia et le prince Rupprecht de Bavière en 1921

La princesse Sophie et le
prince Ernest Henri de Saxe
en 1921
Quelques jours plus tard, ce fut au tour de la princesse Sophie de Luxembourg (1902-1941), la fille cadette du grand-duc Guillaume IV (1852-1912), de se marier. Elle a épousé le prince Ernest Henri de Saxe (1896-1971), le plus jeune fils du roi Frédéric Auguste III de Saxe (1865-1932) et de l’archiduchesse Louise-Antoinette de Habsbourg-Toscane (1870-1947). Le mariage a été célébré le 12 avril 1921 au château de Hohenburg à Lenggries. Le couple a donné naissance à trois enfants : Dedo (1922-2009), Timo (1923-1982) et Gero (1925-2003). Après la disparition de son épouse en 1941 des suites d’une pneumonie, le prince Ernest Henri de Saxe s’est remarié morganatiquement en 1947 à Paris avec l’actrice Virginia Dulon (1910-2002). Cette seconde union est restée sans postérité. 

C’est également au château de Hohenburg à Lenggries que s’est mariée le 14 novembre 1922 la princesse Elisabeth de Luxembourg (1901-1950) avec le prince Louis-Philippe de Tour-et-Taxis (1901-1933). Le marié était le fils d’Albrecht, 8ème prince de Tour-et-Taxis (1867-1952) et de l'archiduchesse Margarethe Klementine d'Autriche (1870-1955). Le couple a eu deux enfants : Anselm (1924-1944) et Iniga (1925-2008). 

La princesse Elisabeth et le prince
Louis-Philippe de Tour-et-Taxis en 1922

La princesse Hilda et le prince Adolphe
Schwarzenberg en 1930
En 1930, la princesse Hilda de Luxembourg (1902-1979) fut la dernière sœur de la grande-duchesse Charlotte à se marier. Dix ans plus tôt, elle s’était cependant fiancée au prince Philippe Albert de Wurtemberg (1893-1975). Ce projet d’union annoncé par la presse belge avait été désapprouvé au Luxembourg ainsi qu’à l’étranger. La grande-duchesse douairière Marie-Anne fut d'ailleurs pointée comme l'instigatrice du mariage de ses filles avec des princes allemands. La princesse Hilda, depuis que sa sœur Charlotte était montée sur le trône en 1919 et jusqu’à la naissance du prince Jean en 1921, était l’héritière présomptive au trône. La grande-duchesse Charlotte et le prince Félix avaient pris officiellement leurs distances par rapport à ces fiançailles qui furent finalement annulées. Le 29 octobre 1930, ce fut avec le prince Adolphe Schwarzenberg (1890-1950) que la princesse Hilda s’est mariée au château de Berg. Le marié était le fils du prince Johann, 9ème prince Schwarzenberg (1860-1938) et de la comtesse Therese de Trauttmansdorff-Weinsberg (1870-1945). Cette union est restée sans postérité.

A la génération suivante, la princesse Alix de Luxembourg (1929) fut la première des enfants de la grande-duchesse Charlotte et du prince Félix, dont elle était la cadette, à se marier. Le 19 avril 1950, ses fiançailles ont été annoncées avec le prince Antoine de Ligne (1925-2005), le fils cadet d’Eugène, 11ème prince de Ligne (1893-1960) et de Philippine de Noailles (1898-1991). Le 17 août 1950, le mariage civil s’est déroulé dans la Salle des fêtes du palais grand-ducal, suivi par le mariage religieux en la cathédrale Notre-Dame. Un mariage princier n’avait plus été célébré dans la capitale luxembourgeoise depuis 1919. Le couple a eu sept enfants : Michel (1951), Wauthier (1952), Anne (1954), Christine (1955), Sophie (1957), Lamoral (1959) et Yolande (1964). Après le décès de son frère Baudouin en 1985, Antoine est devenu le 13ème prince de Ligne. 

La princesse Alix et le prince Antoine de Ligne en 1950

La princesse Marie-Gabrielle et le
comte Knud Holstein-Ledreborg en 1951
La princesse Marie-Gabrielle de Luxembourg (1925) s’est mariée l’année suivante. Ses fiançailles avec le comte Knud Holstein-Ledreborg (1919-2001), issu de la noblesse catholique danoise, ont été annoncées le 24 août 1951. Ils s’étaient rencontrés en 1947 au Danemark lors du mariage du prince Jacques de Bourbon-Parme et de la comtesse Birgitte Holstein-Ledreborg. Le comte Knud était le fils de Josef, 6ème comte Holstein-Ledreborg (1874-1951) et de la comtesse Christina Hamilton (1887-1974). Le mariage civil a été célébré dans la Salle de Marbre du château de Berg le 5 novembre 1951, suivi par le mariage religieux le lendemain dans l’église paroissiale de Colmar-Berg. Le couple a eu sept filles : Monica (1952), Lydia (1955), Veronica (1956), Silvia (1958), Camilla (1959-2010), Tatiana (1961) et Antonia (1962). 

Le 7 novembre 1952, les fiançailles du grand-duc héritier Jean de Luxembourg (1921) avec le princesse Joséphine-Charlotte de Belgique (1927-2005), fille du roi Léopold III (1901-1983) et de la princesse Astrid de Suède (1905-1935), ont été officialisées. La grande-duchesse Charlotte était la marraine de la fiancée qui avait déjà séjourné de façon privée au Luxembourg. Le 9 avril 1953, le mariage civil s’est déroulé dans la Salle des fêtes du palais grand-ducal, suivi du mariage religieux à la cathédrale Notre-Dame. Même si il est de notoriété publique qu’il s’agissait d’un mariage « arrangé », cette union n’en fut pas moins heureuse. Le couple a donné naissance à cinq enfants : Marie-Astrid (1954), Henri (1955), Jean et Margaretha (1957) et Guillaume (1963). Après une lieutenance d’un peu plus de 3 ans, Jean est monté sur le trône après l’abdication de sa mère en 1964. 

Le grand-duc héritier Jean et la princesse Joséphine-Charlotte
de Belgique en 1953

La princesse Elisabeth et le prince
François-Ferdinand de Hohenberg en 1955
La princesse Elisabeth de Luxembourg (1922-2011) s’est fiancée au château de Fischbach le 22 novembre 1955 avec le prince François-Ferdinand de Hohenberg (1927-1977), fils du duc et prince Maximilien de Hohenberg (1902-1962) et de la comtesse Elisabeth de Waldburg de Wolfegg et Waldsee (1904-1993). L’union a été célébrée le 9 mai 1956 par une cérémonie civile au palais grand-ducal suivie par le mariage religieux en la cathédrale Notre-Dame. Le couple a donné naissance à deux filles : Anita (1958) et Sophie (1960). En 1962, le prince François-Ferdinand est devenu le 3ème duc de Hohenberg au décès de son père. Après cinq ou six années de mariage, le couple s’est séparé, sans pour autant divorcer, et la princesse Elisabeth est retournée vivre au Luxembourg auprès de ses parents. 

Le 17 décembre 1957, ce sont les fiançailles de la princesse Marie-Adélaïde de Luxembourg (1924-2007) et du comte Charles-Joseph Henckel de Donnersmarck (1928-2009) qui ont été annoncées. Ce dernier était le fils du comte Lazare (1902-1991) et de la comtesse François d’Eltz (1905-1997). Le mariage a été célébré dans la capitale luxembourgeoise le 10 avril 1958 d’abord au palais grand-ducal pour la cérémonie civile, puis à la cathédrale Notre-Dame. Le couple a eu quatre enfants : Andreas (1959), Felix (1960-2007), Heinrich (1961) et Marie-Charlotte (1965). Quelques mois après le décès de Marie-Adélaïde, le comte s'est remarié le 21 décembre 2007 avec Claire Barclay-Hoess (1939). 

La princesse Marie-Adélaïde et le comte Charles-Joseph Henckel de
Donnersmarck en 1957

Le prince Charles de Luxembourg (1927-1977) s’est marié en 1967 avec Joan Douglas Dillon (1935), une Américaine fille de Clarence Douglas Dillon (1909-2003) et de Phyllis Chess Ellsworth (1910-1982). En plus d’être roturière, Joan était divorcée depuis 1955 de James Brady Moseley (1931-1998) avec qui elle avait eu une fille. Ce premier mariage avait été annulé à Rome en 1963. Le prince Charles dut attendre dix ans pour imposer son choix auprès de ses parents. Les fiançailles ont été finalement célébrées au château de Fischbach le 10 février. Le 17 février, son frère le grand-duc Jean a signé un décret grand-ducal permettant à un prince luxembourgeois d’épouser une roturière. Le mariage s’est finalement déroulé le 1er mars 1967. Après une cérémonie civile, le mariage religieux eut pour cadre l’église Saint-Edouard-le-Confesseur du manoir de Sutton Place, non loin de Guildford, dans le Surrey. Le couple a eu deux enfants : Charlotte (1967) et Robert (1968). Après la mort inopinée du prince Charles, sa veuve s’est remariée en 1978 avec Philippe de Noailles (1922-2011), duc de Mouchy et prince-duc de Poix.

Le prince Charles et Joan Douglas Dillon en 1967

Le 10 novembre 1980, le grand-duc héritier Henri de Luxembourg (1955) et Maria Teresa Mestre y Batista (1956) se sont fiancés au château de Berg. Ils s’étaient rencontrés lors de leurs études à l’université de Genève. Fille de José Antonio Mestre y Álvarez (1926-1993) et de María Teresa Batista y Falla de Mestre (1928-1988), Maria Teresa est née à Cuba, une île que sa famille a quitté en 1959 lors de la révolution. Installée avec sa famille à Genève, elle avait acquis la nationalité suisse. La date du mariage a été fixée au 14 février 1981, le jour de la Saint-Valentin. Après la cérémonie civile dans la Salle des fêtes du palais grand-ducal, le couple s’est uni religieusement en la cathédrale Notre-Dame. Le couple a eu cinq enfants : Guillaume (1981), Félix (1984), Louis (1986), Alexandra (1991) et Sébastien (1992). Après une lieutenance de deux ans, Henri a pris la succession de son père le grand-duc Jean qui a abdiqué en 2000. 


La princesse Marie-Astrid et
l'archiduc Carl-Christian en 1982
Ce fut ensuite la fille aînée du grand-duc Jean et de la grande-duchesse Joséphine-Charlotte, la princesse Marie-Astrid de Luxembourg (1954), qui convola en justes noces. Ses fiançailles avec l’archiduc Carl-Christian (1954) ont été célébrées le 9 novembre 1981 au château de Berg. Fils de l’archiduc Charles-Louis d’Autriche (1918-2007) et de la princesse Yolande de Ligne (1923), Carl-Christian est un petit-cousin de Marie-Astrid. Le mariage s’est déroulé tout d’abord dans la Salle des fêtes du palais grand-ducal, puis en la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg. Le couple a eu cinq enfants : Marie-Christine (1983), Imre (1985), Christoph (1988), Alexander (1990) et Gabriella (1994). 

La princesse Margaretha et le prince
Nikolaus de Liechtenstein en 1982




Quelques semaines après sa sœur Marie-Astrid, la princesse Margaretha de Luxembourg (1957) s’est mariée le 20 mars 1982 avec le prince Nikolaus de Liechtenstein (1947), le troisième fils du prince François-Joseph II (1906-1989) et de la comtesse Georgina von Wilczek (1921-1989). Le mariage s’est également déroulé dans la capitale luxembourgeoise, d’abord au palais grand-ducal pour la cérémonie civile, puis en la cathédrale Notre-Dame. Les fiançailles avaient été rendus publiques le 6 décembre 1981 au château de Berg. Ce mariage est le dernier au sein du gotha européen à avoir unit deux membres de familles souveraines. Le couple a donné naissance à quatre enfants : Léopold-Emmanuel (mort-né en 1984), Maria-Anunciata (1985), Marie-Astrid (1987) et Josef-Emanuel (1989). 

Mariage civil du prince Jean et Hélène Vestur en 1987
Par une déclaration du 26 septembre 1986, le prince Jean de Luxembourg (1957) a renoncé à ses droits de succession au trône. Quelques jours plus tôt, une fille prénommée Marie-Gabrielle était née de sa relation avec Hélène Vestur (1958). Cette Française, fille de Philippe Vestur et de Cécile Buisson, travaillait au Conseil d’Etat. Ils s’étaient rencontrés pour la première fois en 1984. Le 27 mai 1987, la presse luxembourgeoise a annoncé le mariage du prince Jean avec Hélène Vestur dont la relation était jusque-là ignorée du grand public. Le mariage civil s’est déroulé le 27 mai à la mairie du XVIe arrondissement de Paris, suivi le lendemain par un mariage religieux en l’église Saint-Philippe-du-Roule, dans le VIIIe arrondissement de Paris. Après Marie-Gabrielle né hors-mariage, le couple a eu trois fils : Constantin (1988), Wenceslas (1990) et Carl-Johann (1992). L’épouse du prince Jean et leurs quatre enfants se sont vus conférer le titre de Comte et Comtesse de Nassau par le grand-duc Jean en 1995. Un arrêté grand-ducal pris par le grand-duc Henri en 2004 leur a accordé le titre de Prince et Princesse de Nassau, avec prédicat d’Altesse Royale. Moins d’un mois plus tard, un divorce a été prononcé entre Jean et Hélène le 13 décembre 2004.

Mariage religieux du prince Jean et Hélène Vestur
en 1987

La princesse Charlotte de Luxembourg (1967), la fille du prince Charles, s’est mariée civilement le 26 juin 1993 à la mairie de Mouchy-le-Châtel, dans le département de l’Oise, avec Marc Cunningham (1965). Ce Britannique est le fils de Victor Cunningham et de Karen Armitage. Le couple s’est marié religieusement le 18 septembre 1993 en l’église Saint-Paul-de-Mausole de Saint-Rémy-de-Provence, dans les Bouches-du-Rhône. Ils ont eu trois fils : Charles (1996), Louis (1998) et Donnall (2002).


Mariage du prince Robert et de Julie
Ongaro en 1994
Son frère le prince Robert (1968) s’est marié plus discrètement le 25 janvier 1994 en l’église de l’Avent à Boston avec Julie Ongaro (1966), une Américaine fille du Dr. Theodor Ongaro et de Katherine Houston. Ils se connaissaient depuis 1987. Le couple a eu trois enfants : Charlotte (1995), Alexander (1997) et Frederik (2002). Le prince Charles n’ayant pas demandé formellement au grand-duc Jean l’autorisation de se marier, ses trois enfants sont nés avec le titre de Comte et Comtesse de Nassau. Par un arrêté grand-ducal de 2004, le grand-duc Henri leur a conféré, tout comme à l’égard de leur mère Julie, les titres de Prince et Princesse de Nassau, avec prédicat d’Altesse Royale

Le 8 septembre 1994, le prince Guillaume de Luxembourg (1963) s'est uni civilement à la marie de Sélestat en Alsace avec Sibilla Weiller (1968), fille de Paul Annik Weiller (1933-1998) et de la princesse Olimpia Torlonia de Civitella-Cesi (1943). Elle est l'arrière-petite-fille du roi Alphonse XIII d'Espagne (1886-1941). Cette union civile a été suivie par un mariage le 24 septembre 1994 en la cathédrale Saint-Louis de Versailles. Le couple a donné naissance à quatre enfants portant le titre de Prince et Princesse de Nassau : Paul Louis (1998), Léopold et Charlotte (2000) et Jean (2004).


Le prince Louis de Luxembourg (1986) est le premier des enfants du grand-duc Henri et de la grande-duchesse Maria Teresa à s’être marier. Pour la première fois, un membre de la famille grand-ducale a épousé une Luxembourgeoise. Le prince Louis avait rencontré Tessy Antony (1985), fille de François et Régine Anne Antony, alors que celle-ci était engagée à l'étranger au sein de l'armée luxembourgeois. Un enfant prénommé Gabriel est né de cette relation le 12 mars 2006. Le couple s'est uni civilement dans la Salle d’armes du palais grand-ducal puis lors d'une cérémonie religieuse le 29 septembre 2006 en l'église de Gilsdorf. Afin d'éviter une discrimination entre leur fils Gabriel exclu de la succession au trône avec d'éventuels enfants à naître qui seraient, eux, inclus dans l'ordre de succession, le prince Louis a renoncé à ses droits dynastiques. Le couple a donné naissance à un second fils prénommé Noah en 2007. Le 23 juin 2009, le grand-duc a accordé à sa belle-fille le titre de Princesse de Luxembourg et à ses deux petits-enfants le titre de Prince de Nassau, avec dans les deux cas le prédicat d'Altesse Royale. Un divorce a été prononcé le 17 février 2017 par le Tribunal central de la famille à Londres.


Le 18 mars 2009, le prince Jean de Luxembourg (1957) s’est remarié civilement à l’hôtel de ville de Ruremonde aux Pays-Bas avec Diane de Guerre (1962), fille du général Claude Gaston de Guerre (1910-1993) et de la comtesse Eugenie Wolff zur Gracht (1923-2016). Cette union est restée sans postérité. L’épouse du prince Jean porte depuis un décret grand-ducal pris par le grand-duc Henri en 2012 le titre de Comtesse de Nassau.

Mariage civil du prince Jean et de Diane de Guerre en 2009

Le grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg (1981) s’est officiellement fiancé le 27 avril 2012 avec la comtesse Stéphanie de Lannoy (1984), fille du comte Philippe de Lannoy (1922) et d’Alix della Faille de Leverghem (1941-2012). La journée des fiançailles s’est déroulée tout d’abord par une présentation aux autorités de la future grande-duchesse héritière au palais grand-ducal, avant une réception au château de Berg. Le mariage civil a eu lieu le 19 octobre 2012 à l’hôtel de ville de Luxembourg. Pour la première fois, un membre de la famille grand-ducale a choisi ce lieu plutôt que le palais grand-ducal pour la cérémonie civile. Le mariage religieux s’est déroulé le 20 octobre 2012 en la cathédrale Notre-Dame.


Annoncées le 13 décembre 2012, les fiançailles du prince Félix de Luxembourg (1984) et de Claire Lademacher (1985) ont été célébrées au château de Berg le 27 décembre. De nationalité allemande, Claire est la fille de Hartmut Lademacher (1948) et de Gabriele Schneider. Ils se sont rencontrés au Collège Alpin international Beau Soleil d'où ils sont tous deux sortis en 2003. Le mariage civil s’est déroulé le 17 septembre 2013 à la mairie de Königstein im Taunus en Allemagne, dans un château qui est une ancienne propriété de la famille grand-ducale. Les époux se sont mariés religieusement le 21 septembre 2013 en la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, dans le département du Var. Le couple a donné naissance à deux enfants qui portent le titre de Prince et Princesse de Nassau : Amalia (2014) et Liam (2016). 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire