21 octobre 2013

Les timbres à l'effigie du roi Philippe

Ce 15 octobre, le Roi a signé les bons à tirer, dans les ateliers de Bpost à Malines, pour l'impression des timbres à son effigie. Il s'agit de trois types de timbres, dans un ton rouge pour la Belgique, bleu pour l'Europe et vert pour le reste du monde. Il s'agit d'une création de Valérie Paul, qui a choisi de travailler avec les pixels, sur base d'une photo prise en 2012 par Christian Lambotte. Ils seront disponibles à partir du 28 octobre. Au fil du règne, de nouvelles séries ordinaires verront le jour, évoluant avec le physique du souverain, sans oublier des émissions spéciales qui viendront célébrer des événements particuliers.

C'est l'occasion de retracer le parcours philatélique du septième Roi des Belges. Cela commence dès 1963 à l'occasion du centenaire de la Croix-Rouge Internationale. Le prince Albert étant alors le président d'honneur de l'antenne belge, la famille des princes de Liège illustre une série à surcharge. Les photos, prises dans le cadre intime, sont dues aux établissements Dotreville. Le jeune prince Philippe apparaît sur le premier timbre de cette série (40c. + 10c.) ainsi que sur deux autres timbres, semblables hormis la couleur, avec toute la famille durant une séance de lecture (3fr. + 1fr.).
Ensuite, il devra attendre longtemps avant de figurer à nouveau sur un timbre, alors que sa sœur Astrid se voit consacrer cet honneur en 1995 pour la Croix-Rouge. Les fiançailles du prince héritier avec Mathilde d'Udekem d'Acoz permettront à Philippe de réapparaître dans l'univers philatélique en 1999. Des photos prises pour le compte du quotidien "La Dernière Heure", lors de la présentation officielle de la future princesse à Laeken, ont illustrées alors un timbre de 17 francs, ainsi qu'un bloc, doté d'un timbre de 21 francs, où les époux sont entourés de leurs parents.

L'année suivante, le prince Philippe fête son 40e anniversaire. Il a décidé de mettre en avant le Fonds qui porte son nom, créé deux ans plus tôt, sur le timbre de 17 francs commémorant cet événement. Il s'agit d'une création d'Anne Velghe, connue notamment pour être à l'origine de la série de timbres représentant le roi Baudouin tout au long des années 1980.
En 2002, la princesse Elisabeth a un an. Destinée à devenir un jour la première reine des Belges, trois timbres sont imprimés en cette occasion. Les photos, prises dans le parc du château de Laeken, sont de Christian Lambotte, à l'origine du cliché qui a servi de base aux premiers timbres du roi Philippe. Le duc de Brabant apparaît avec sa femme et sa fille sur un timbre de 0,59€ ainsi que sur un bloc contenant un timbre de 0,84€.

Pour son 50e anniversaire, le Prince est une nouvelle fois mis à l'honneur. S'étant laissé pousser la barbe, à la demande expresse de Philippe, la poste belge sera obligée de modifier ses épreuves. Au final, c'est un graphisme de Jean Libert qui illustre cette émission spéciale, avec en arrière-plan le drapeau belge.
Et finalement, suite à l'abdication du 21 juillet, Bpost a émis un feuillet avec deux timbres, l'un avec le roi Albert II, l'autre avec le roi Philippe. La photo de Wim Robberechts a été prise en 2008 dans le cadre d'une séance familiale dans le parc du château de Laeken. Ce feuillet n'est uniquement disponible qu'à l'achat d'une carte, dont l'édition est limitée, destinée à également accueillir les trois timbres ordinaires du roi Philippe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire