22 mai 2012

Archives : Baudouin et Fabiola au baptême de Victoria de Suède



Le 27 octobre 1977, la princesse héritière Victoria de Suède était baptisée en la chapelle du Palais royal de Stockholm. La presse avait évoqué que la reine Fabiola serait une des marraines, à l'instar de l'actuelle reine Beatrix des Pays-Bas. Au final, il semblerait que des problèmes religieux aient alors empêché ces choix. La princesse a reçu finalement comme marraine sa tante la princesse Désirée de Suède et comme parrains le prince héritier Harald de Norvège et son oncle Ralph Sommerlath. Cependant, le roi Baudouin et la reine Fabiola avaient effectué le voyage et étaient les seuls représentants des monarchies en dehors de la Scandinavie parmi les 700 invités conviés à cette cérémonie. 



Ce 22 mai 2012, la fille de la princesse héritière et du prince Daniel, la princesse Estelle, titrée duchesse d'Östergötland, était baptisée elle aussi dans la chapelle du Palais. Cet événement fut l'occasion pour la comtesse Stéphanie de Lannoy de faire sa première apparition au sein du gotha européen, puisqu'elle y accompagnait le grand-duc héritier Guillaume. Le prince Philippe et la princesse Mathilde étaient également présents. Rappelons que la princesse Victoria est la marraine de leur fille Eléonore.


9 mai 2012

Les ancêtres communs de Guillaume et Stéphanie

Les futurs époux sont des cousins éloignés. Tous deux descendent de Charles-Marie-Raymond d'Arenberg, né à Enghien (dans le Hainaut) en 1721 et où il y est décédé en son château en 1778. Il était à la fois le 5ème duc d'Arenberg et du Saint-Empire, le 11ème duc d'Aerschot, duc de Croÿ, comte de Seneghem, baron de Sevenbergen, grand d'Espagne de 1ère classe ainsi que chevalier de l'Ordre de la Toison d'or.

Il était le fils duc et prince Léopold-Philippe d'Arenberg (1690-1754) et de l'Italienne Marie Pignatelli, princesse di Bisaccia (1696-1766). Il s'est distingué lors de la guerre de Succession d'Autriche (1740-1748), durant laquelle il s'est fait remarquer par l'impératrice Marie-Thérèse. Dès 1740, il devient adjoint au Grand bailli du Hainaut qui n'est autre son père. Il a occupé cette fonction après la mort de ce dernier. L'impératrice d'Autriche en fera également le lieutenant capitaine général de la province et le gouverneur de Mons. En tant que militaire reconnu et feld-maréchal autrichien, il a pris part à la guerre de Sept Ans (1756-1763).

En 1748, le duc et prince d'Arenberg a épousé la comtesse Louise-Marguerite de La Marck-Schleiden (1730-1820), comtesse de Vardes, baronne de Lummen, de Seraing-le-Château, de Saffenburg, et dame de Bienassis. Huit enfants sont issus de cette union : François (1749-1751), Louis-Engelbert (1750-1820), Léopoldine (1751-1812), Flore (1752-1832), Auguste (1753-1833), Marie-Louise (1754-1838), Charles-Joseph (+1755) et Louis (1757-1795). C'est par la princesse Léopoldine que s'établit la filiation jusqu'aux Bourbon-Parme et la famille grand-ducale actuelle. La comtesse Stéphanie de Lannoy descend quant à elle de la princesse Flore.

La princesse Léopoldine d'Arenberg a en effet épousé le comte Joseph-Niklas zu Windisch-Graetz (1744-1802), dont est issu la comtesse Sophie (1784-1848). Cette dernière s'est mariée au prince Karl zu Löwenstein-Wertheim-Rosenberg (1783-1849). Ils sont les grands-parents de la princesse Adelheid zu Löwenstein-Wertheim-Rosenberg (1831-1909) qui a épousé celui qui fut le roi Miguel Ier de Portugal (1828-1834). Deux de leurs filles établissent une filiation avec la famille grand-ducale. La princesse Maria Ana de Bragance (1861-1942) s'est unie avec le grand-duc Guillaume IV de Luxembourg (1852-1912), l'arrière-arrière-grand-père du grand-duc héritier Guillaume. La princesse Maria Antonia de Bragance (1862-1959) a, elle, épousé le duc Robert Ier de Parme (1848-1907), pour lequel il s'agissait d'une seconde union. Un de leur fils, le prince Félix de Bourbon-Parme (1893-1970) s'est marié avec la grande-duchesse Charlotte de Luxembourg (1896-1985), l'arrière-grand-mère du Grand-Duc Héritier.

Revenons-en à la princesse Flore d'Arenberg, qui a uni son destin au duc Wolfgang-Guillaume d'Ursel (1750-1804). Leur fille Louise-Marie (1775-1834) s'est mariée au comte Jacques de Lannoy (1769-1835), l'arrière-arrière-arrière-arrière-grand-père en ligne directe de la comtesse Stéphanie de Lannoy, future Grande-Duchesse Héritière de Luxembourg.