25 janvier 2014

Le Palais Royal : le Salon des Maréchaux

Ce salon date du roi Guillaume Ier et était utilisé à l'époque comme salon d'audience par la souveraine. Par la suite, les souverains belges ont fait de ce salon un lieu où ils pouvaient se retirer à l'occasion de fêtes ou de soirées au Palais, accompagnés du Grand Maréchal, des aides de camp et de l'un ou l'autre invité. A noter qu'il existait également sous le règne du roi Léopold II un lieu nommé deuxième Salon des Maréchaux ou Café des Maréchaux.

Salon des Maréchaux

Ce salon aux murs recouverts de soie brochée jaune-or depuis 1934 abritait plusieurs tableaux de la famille : une réplique de Winterhalter figurant le roi Léopold Ier, le prince Frédéric-Josias de Saxe-Cobourg-Saalfeld en tenue de feld-maréchal autrichien, le prince Philippe, comte de Flandre, à l'âge de 21 ans par Jean Portaels, ou encore l'archiduc Maximilien immortalisé en vice-amiral de la flotte autrichienne.


Café des Maréchaux ou 2ème Salon des Maréchaux

Le fameux tableau de Joseph Damien et Anne Rutten représentant la reine Astrid dans une robe blanche y séjourna également un certain temps, avant d'être relégué quelques années dans le Salon Bleu. Notons également la présence à l'époque d'un buste du cardinal-infant Ferdinand d'Espagne, gouverneur des Pays-Bas espagnols de 1634 à 1641, ainsi que d'une table en ébène incrustée de cuivre et d'argent dotée d'un médaillon à l'image du fondateur de la dynastie belge.


Table en ébène avec l'effigie de Léopold Ier

Dans le cadre du sommet Europe - Asie en 2010, tout comme le Salon Léopold Ier et le Salon Louis XVI, cet endroit du Palais royal a été réaménagé selon les goûts de la reine Paola, une occasion nouvelle d'y accueillir des œuvres contemporaines belges. Le Salon des Maréchaux, durant le sommet, a servi de salle de réunion et de travail pour les délégations étrangères. Quand les visiteurs ont été admis au Palais, ils ont pu découvrir une série de six tableaux et d'un travail vidéo de Michaël Borremans avec pour thème les laquais.

(© Antonio José da Conceição Ponte/tous droits réservés)

(© Antonio José da Conceição Ponte/tous droits réservés)

(© Antonio José da Conceição Ponte/tous droits réservés)


Le bureau à cylindre du roi Albert Ier y a également trouvé sa place, tout comme un globe terrestre datant de 1909 réalisé à Berlin. L'ensemble, créant une ambiance intimiste juste à côté de la Salle du Trône, est élégamment complété par une statuette de la reine Astrid portant son fils Albert dans les bras, des photos de la reine Elisabeth et quelques antiquités.

(© Antonio José da Conceição Ponte/tous droits réservés)

(© Antonio José da Conceição Ponte/tous droits réservés)
 

1 commentaire:

  1. Heureusement que la reine Paola est arrivée, avec son gout tres sur, pour rénover la décoration des résidences royales.
    Le regne de Fabiola n'a pas été tres marquant dans ce domaine, malheureusement.

    RépondreSupprimer